LEVINE SE QUALIFIE POUR LES QUARTS DE FINALE PARALYMPIQUES

Pour diffusion immédiate

Le 14 septembre 2016

Day 5_001(RIO DE JANERIO, Brazil) Alison Levine (Montréal, QC) s’est qualifiée de belle manière pour les quarts de finale de ses premiers Jeux paralympiques. Tout fonctionnait pour elle à son dernier match de la ronde des poules contre la Chinoise Ximei Lin. Avec une triple égalité dans sa poule, Levine devait soit gagner par cinq points ou gagner trois des quatre manches de cette dernière rencontre. Au final, elle a réussi les deux ce qui lui a permis de passer en rondes éliminatoires.

“Je n’allais pas la laisser faire. C’était mon match », a dit Levine.

Levine a eu un peu de mal en première manche, où elle a concédé un point à Lin. Dans la manche suivante, la Canadienne a tiré son jack à cinq mètres, mais n’a pas été capable d’enchaîner avec une balle marquante, ouvrant ainsi la porte à Lin. Le vent a commencé à tourner quand Lin s’est laissée gagner par la nervosité et a manqué le jack ouvert avec deux lancers. Elle l’a finalement eu avec sa troisième balle. Grâce à sa puissance, Levine a pu reprendre le contrôle rapidement et marquer deux points. Le vrai point tournant est survenu à la troisième manche alors que Levine a été en mesure de subtiliser le contrôle du jack à Lin. Avec une seule balle, Levine a bloqué la ligne de vue de Lin et placé sa balle en position de marquer directement à côté du jack. Lin a utilisé ses cinq balles suivantes pour tenter de déplacer celle de Levine, mais ça n’a pas fonctionné. Alors que son adversaire n’avait plus de balles, Levine pouvait se concentrer à accentuer son avance. Elle a utilisé ses quatre dernières balles pour marquer trois points. Avec une avance de 5-1 au début de la manche finale, Levine savait qu’elle devait creuser l’écart davantage pour pouvoir accéder aux quarts de finale. Après avoir pris une grande respiration, elle a lancé le jack à cinq mètres et a enchainé avec une bonne première balle. Encore une fois, Lin a pris cinq tirs pour tenter de récupérer la situation. C’est son avant-dernière balle qui est tombée la plus près du jack.

Levine a pris son temps. Elle était calme et concentrée et, avec son avant-dernière balle, a ouvert le jack avec une petite poussée qui lui a procuré un point. C’était ensuite au tour de Lin de lancer la dernière balle. Avec un tir un peu trop court, elle a donné à Levine le point dont elle avait besoin pour remporter le match 6-1 et pour avancer en quarts de finale où elle affrontera le Thaïlandais Pornchok Larpyen. Levine est la seule femme à accéder aux rondes éliminatoires dans la catégorie BC4.

« Je me sens bien et j’ai très hâte à demain, a dit Levine. La Thaïlande nous a sortis de la compétition en double et je veux gagner ce match pour mes coéquipiers. Le support que j’ai eu de la part des Canadiens dans la foule a été fantastique, particulièrement lors de la première manche alors que j’étais derrière par un point. »

La journée a été plus difficile pour le mentor et coéquipier de Levine, Marco Dispaltro (St- Jérôme, QC), qui n’a pu se qualifier pour la suite de la compétition.

Il a commencé sa journée avec une défaite de 6-1 contre Ximei Lin de la Chine. Dispaltro a donné trois points cruciaux en première manche, insufflant de la confiance et du momentum à son adversaire pour le reste de la rencontre. Bien qu’il ait mieux joué dans les trois manches suivantes, Dispaltro n’a pas réussi à revenir de l’arrière.

« Nous sommes aux Paralympiques et il faut jouer notre meilleur boccia pour gagner des matchs. Marco a eu une mauvaise première manche et, à ce niveau, il n’y a pas de deuxième chance. Lin a joué un match solide et ça lui a valu la victoire », a commenté l’entraîneur Cesar Nicolai.

Dispaltro a fini son parcours paralympique avec son dernier match de la ronde des poules contre le numéro quatre mondial, le Chinois Yuansen Zheng. Les deux joueurs vivent une belle rivalité depuis les Championnats du monde de 2014, où Dispaltro avait vaincu Zheng pour s’emparer du premier rang mondial.Day 5_004

Cette fois-ci, Zheng a joué un match exceptionnel, ne laissant aucune place à l’erreur pour son adversaire. Malheureusement, les balles n’ont pas roulé en faveur de Dispaltro. Un ricochet impressionnant de sa part en deuxième manche ne lui a finalement pas valu de points tandis que Zheng a rapidement enchainé avec un placement parfait. Dispaltro a joué un bon match défensif, mais Zheng était sans pitié. Le Chinois, qui l’a finalement emporté 9-0, a terminé la ronde des poules avec une fiche parfaite.

« Zheng a joué un match très solide et je n’ai pas été capable d’ouvrir le jack et de prendre le contrôle, particulièrement en milieu de manche. C’est décevant, mais je suis content pour ma coéquipière et de la façon dont elle a joué », a commenté Dispaltro.

Par ailleurs, en BC3, Éric Bussière (Verchères, QC) a fini sa ronde des poules avec une dure défaite contre le deuxième joueur mondial, le Coréen Han Soo Kim. Ce dernier a mis un terme au rêve du Canadien d’accéder au podium paralympique.

“Ma stratégie était de jouer comme je le fais tout le temps : avec confiance et en ayant du fun quoiqu’il arrive. J’ai gagné la manche finale avec un point, ce n’est pas beaucoup, mais c’est contre le deuxième au monde alors je suis vraiment fier de moi, a dit Bussière. J’ai encore beaucoup de travail à faire. Je dois me concentrer sur de nouvelles balles et faire des modifications à ma rampe, mais je regarde devant. Je suis confiant de pouvoir continuer de progresser pour être dominant aux Paralympiques de 2020. »

Day 5_013Le match a été très serré et Bussière a livré une belle bataille à Kim, un joueur plus expérimenté. En première manche, Kim a placé un jack parfait et Bussière a été forcé d’utiliser la moitié de ses balles pour le déplacer. Le Coréen est revenu à la charge en utilisant l’ouverture laissée par Bussière pour marquer deux points. Encore une fois, dans les deuxième et troisième périodes, le Canadien devait adopter une stratégie plus défensive pour déplacer les balles parfaitement placées de Kim. Du bon jeu défensif de la part de Bussière a limité Kim à deux points, mais a également limité ses opportunités offensives. Bussière a entrepris la dernière manche en force et s’est bien battu pour s’inscrire au pointage. Il a poussé Kim à jouer défensivement ce qui lui a permis de marquer un point. Le match s’est terminé 4-1 en faveur de Kim.

« Le Coréen a été presque parfait comparativement à hier et il n’a presque pas donné d’opportunités à Éric, a dit l’entraîneur-chef Mario Delisle. Quand tu tentes toujours de déplacer des balles parfaites comme Éric a dû le faire pendant une grande partie du match, il ne te reste plus assez de balles pour compter des points. Nous devrons trouver des façons pour qu’Éric arrive à générer plus de puissance et utilise moins de balles pour ouvrir le jack. »

Le match de quart de finale d’Alison Levine aura lieu demain à 10h30 (HE) contre le Thaïlandais Pornchok Larpyen.

 

Contact média :

Kaymin Roorda, Coordonnatrice du marketing et des communications

Cellulaire : 613-806-5669

Courriel : kroorda@bocciacanada.ca

LEVINE SE QUALIFIE POUR LES QUARTS DE FINALE PARALYMPIQUES