Nouvelles et événements

Début de tournoi en deux temps pour le Canada

6

Alison Levine a l’objectif de monter sur le podium dans les BC4 Double

Ottawa, ON (2 septembre 2021) – L’équipe canadienne de boccia a conclu la première journée d’activités du tournoi paralympique de double BC4 avec une fiche d’une victoire et une défaite, jeudi, à Tokyo.

Les représentants de l’unifolié ont bien amorcé la compétition en l’emportant 9-4 contre les Portugais, classé huitième, lors de leur première rencontre.

Alison Levine et Iulian Ciobanu ont débuté le match en force en marquant trois points dès la première manche. Les deux Québécois ont doublé l’avance à la mi-course.

Les Canadiens, quatrième du classement, n’ont pas ralenti par la suite, si bien que leur avance était de 9-0 après trois manches. Les Portugais ont alors effectué une dernière poussée, mais en vain.

Marco Dispaltro a fait ses débuts aux Jeux paralympiques de 2020 lors de la manche ultime pour remplacer sa compatriote Alison Levine, qui a commenté le travail des Canadiens lors du premier match.

« Nous sommes vraiment contents du début du tournoi en double. Nous avons commencé en force avec une victoire pour nous mettre en confiance pour la suite. Les Portugais ont commis quelques erreurs sur lesquelles nous avons capitalisé », a-t-elle mentionné à l’issue de la rencontre.

César Nicolai, l’entraîneur du Canada en double BC4, s’est également dit très satisfait de la performance de ses troupes contre les Portugais.

« La compétition a très bien débuté pour nous. On a su rapidement prendre le contrôle du cochonnet dans les trois premières manches, ce qui nous a permis de finir les manches à chaque fois », a remarqué le pilote.

Pour Ciobanu, c’était l’occasion de jouer contre une adversaire familière, la Portugaise Carla Oliveira, qu’il avait battue 4-3 en prolongation plus tôt à Tokyo lors du tournoi individuel BC4.

Revers crève-cœur contre le Brésil

À leur deuxième match de la journée, les Canadiens s’attendaient à un duel âprement disputé et le scénario s’est avéré comme anticipé. Après avoir bataillé fermement, ils ont finalement dû s’avouer vaincus au compte de 4-3 face à la formation brésilienne classé neuvième au monde.

Celle-ci a pris les devants 2-0 en première manche grâce à un tir précis d’Eliseu Dos Santos, joueur du top 10, avant d’ajouter un autre point dans la manche suivante.

Levine et Ciobanu ont ensuite combiné leurs efforts pour effectuer une belle remontée à la fin du troisième engagement pour ramener les deux formations à égalité 3-3.

Tout s’est joué lors de la manche ultime et ce sont les Brésiliens qui en sont sortis gagnants, malgré de bons lancers de Levine en fin de match pour tenter de faire bouger les choses.

« Les deux premières manches ont été plus difficiles. Les lancers n’ont pas donné les résultats attendus. Un solide retour en troisième manche nous a permis de revenir dans le match. La dernière manche a été très serrée, mais malheureusement le Brésil a eu le dessus », a expliqué Nicolai.

Marco Dispaltro n’a pas pris part à ce deuxième duel de la journée.

Les Canadiens seront de retour en action dès vendredi. Ils seront alors opposés à la Grande-Bretagne, classé numéro cinq, et à la Slovaquie, le numéro un mondial, pour tenter de gagner leur place pour les demi-finales qui se tiendront samedi.

« Nous avons encore des chances de nous qualifier demain (vendredi) avec une victoire face à la Grande-Bretagne. Une bonne nuit de repos et nous allons revenir fort », a conclu Nicolai.


À propos de Boccia Canada

Boccia Canada est le « maître d’œuvre » de l’Association canadienne de sports pour paralytiques cérébraux (ACSPC), l’organisme national de sport qui régit le boccia, un sport paralympique. Boccia Canada s’efforce d’offrir aux athlètes et aux individus, quels que soient leur âge et leur niveau d’aptitude, la chance de pratiquer un sport paralympique unique. En collaboration avec nos partenaires, L’ACSPC s’efforce de faire en sorte qu’un nombre de plus en plus élevé de Canadiennes et Canadiens ayant une paralysie cérébrale ou des limitations semblables pratiquent un sport ou une activité physique, tout en menant, développant et favorisant l’essor local du boccia dans le but former des champions du monde et paralympiques.


À propos du boccia

Le boccia est un sport paralympique de précision et de stratégie similaire au boulingrin ou au curling qui est pratiqué par des athlètes ayant une paralysie cérébrale, une dystrophie musculaire ou une déficience connexe. Il s’agit de l’un des deux seuls sports paralympiques n’ayant pas d’équivalent olympique. Les athlètes concourent dans l’une des quatre catégories existantes, en fonction de leur niveau et de leur déficience : BC1, BC2, BC3, BC4, BC5, et ouverte.


Personnes-ressources pour les médias

Holly Janna
Coordonnatrice des communications et de l’équipe nationale
Boccia Canada
hjanna@bocciacanada.ca | 514-944-5193