Nouvelles et événements

La Coupe du monde de Póvoa se conclut avec deux médailles et de l’espoir pour l’avenir

600 x 450 px V2 (54)

L’équipe d’athlètes, de partenaires de performance et de personnel représentant le Canada à la Coupe du monde de Póvoa 2022

Ottawa, ON (11 juillet 2022) – Le Canada a conclu la Coupe du monde de Póvoa sur une bonne note alors que Iulian Ciobanu (Montréal, Qc) et Alison Levine (Montréal, Qc) ont récolté la médaille de bronze en double BC4. L’équipe BC1/BC2 a continué à démontrer du beau progrès avec une cinquième place. L’équipe de double BC4 a remporté le bronze en battant le Portugal 5-4 après s’être inclinée contre la Thaïlande en demi-finale. Ce sont quelques lancers de placement clés qui ont été manqués et qui auraient donné une grosse avance au Canada qui ont fait la différence dans ce match et mené à la défaite. Il s’agissait de la deuxième médaille de bronze de Levine du tournoi. « Nous sommes très fiers d’être revenus plus fort après cette décevante défaite », a mentionné Levine. « J’avais deux possibilités de médailles et deux médailles ont été ramenées à la maison. Iulian et moi avons fait un excellent match de médaille de bronze, en commençant très fort et en volant deux points sur leur cochonnet. Nous les avons forcés à se mettre en mode rattrapage pour tout le reste du match et ils n’ont pas réussi. » Dans la catégorie par équipe BC1/BC2, le Canada a battu l’Espagne et la Corée du Sud dans le tournoi à la ronde. Les Canadiens se sont ainsi qualifiés pour la ronde éliminatoire, mais ont finalement perdu face à Hong Kong en match à élimination directe. Kristyn Collins (Saint-Jean de Terre-Neuve, T.-N.-L.) a montré l’étendue de ses habiletés avec deux excellents lancers lors de la première manche du match contre Hong Kong pour donner l’avance au Canada. Au final, nos représentants du pays ont perdu 6-3, prenant le cinquième rang sur dix équipes. Le directeur de la haute performance Mario Delisle estime que les résultats sont très prometteurs pour l’avenir du programme : « Je suis fier de tout le monde. C’était un tournoi difficile, mais nous faisons des progrès significatifs et apprenons à gagner. » L’entraîneur-chef César Nicolai est du même avis : « Je suis très satisfait des performances de tous les athlètes. Cela montre que notre programme est solide et que nous allons dans la bonne direction. Semaine après semaine, mois après mois, nous sommes de plus en plus prêts pour les Championnats du monde de Rio de Janeiro. C’est une grande satisfaction d’avoir pu repartir avec deux médailles. » Les Championnats du monde de Rio de Janeiro sont la prochaine compétition internationale d’envergure pour l’équipe de double BC4 et pour l’équipe BC1/BC2. Le double BC3 ne s’est pas qualifié pour cet événement. Pour consulter les classements internationaux à jour, visitez le site de la fédération internationale de boccia, World Boccia, en cliquant ici. Pour suivre l’action à la Coupe du monde de Póvoa de Varzim 2022, consultez la page Facebook de Boccia Canada ici.


À propos de Boccia Canada

Boccia Canada est le « maître d’œuvre » de l’Association canadienne de sports pour paralytiques cérébraux (ACSPC), l’organisme national de sport qui régit le boccia, un sport paralympique. Boccia Canada s’efforce d’offrir aux athlètes et aux individus, quels que soient leur âge et leur niveau d’aptitude, la chance de pratiquer un sport paralympique unique. En collaboration avec nos partenaires, L’ACSPC s’efforce de faire en sorte qu’un nombre de plus en plus élevé de Canadiennes et Canadiens ayant une paralysie cérébrale ou des limitations semblables pratiquent un sport ou une activité physique, tout en menant, développant et favorisant l’essor local du boccia dans le but former des champions du monde et paralympiques.


À propos du boccia

Le boccia est un sport paralympique de précision et de stratégie similaire au boulingrin ou au curling qui est pratiqué par des athlètes ayant une paralysie cérébrale, une dystrophie musculaire ou une déficience connexe. Il s’agit de l’un des deux seuls sports paralympiques n’ayant pas d’équivalent olympique. Les athlètes concourent dans l’une des quatre catégories existantes, en fonction de leur niveau et de leur déficience : BC1, BC2, BC3, BC4, BC5, et ouverte.


Personnes-ressources pour les médias

Holly Janna
Responsable des communications et coordinatrice de l’équipe nationale, Boccia Canada
Courriel : [email protected]
Numéro de téléphone : 613-748-1430 poste 3 | Cel : 514-944-5193