Nouvelles et événements

Une bonne fin de tournoi pour Danik Allard

1600 x 900 px New & Nouvelles (3)

Danik Allard assomme la Russe Diana Tsyplina avec une victoire 12-1

Ottawa, Ont. (30 août 2021) – Danik Allard (BC2) a signé une victoire à sens unique, sa première à Tokyo, face à Diana Tsyplina du Comité paralympique russe.

Allard, le plus jeune athlète de BC2 à Tokyo à ses débuts paralympiques, a imposé le rythme dès la première manche avec une poussée de six points, le mettant confortablement en avance. Après avoir vu son adversaire marquer un point en deuxième manche, l’athlète de Bois-des-Filion est revenu en force avec respectivement quatre et deux points lors des engagements suivants.

« Je suis très satisfait de ma compétition, d’autant plus que j’ai terminé sur une victoire de 12-1. J’ai aussi beaucoup appris durant cette compétition. J’ai prouvé que j’étais capable de me battre contre les meilleurs. Mon objectif est rempli et je serai prêt pour Paris 2024 », s’est exprimé Allard après sa victoire.

Simon Larouche, l’entraîneur de Danik Allard s’est également dit très heureux de la progression qu’a connue son athlète au cours du tournoi paralympique.

« Danik a fini sur une bonne note avec une victoire. Il a démontré beaucoup de calme et une bonne exécution. On savait que les Russes aiment jouer de longues balles, on a travaillé là-dessus en préparation pour Tokyo. Les attentes sont hautes pour Paris ».

Malgré cette victoire, Allard n’a pas réussi à se qualifier pour le tour suivant.

Levine et Ciobanu se tournent vers le double

Une défaite de 8-2 aux mains du Croate Davor Komar, a éliminé Alison Levine de la compétition individuelle des BC4. L’éventuel vainqueur a pris les commandes dès la première manche en creusant l’écart 4-0. La Montréalaise s’est inscrite au tableau indicateur avec un premier point en deuxième manche, tout comme le Croate, qui en ensuite creusé l’écart de 3 points de plus à la manche suivante.

César Nicolai, l’entraîneur de Levine, a confiance en la force de caractère de son athlète pour la suite des Jeux.

« La compétition individuelle se termine sur une note difficile pour Alison. Toutefois, je suis persuadé qu’elle va trouver les ressources nécessaires pour revenir fort avec ses coéquipiers pour la compétition de double. »

Levine termine son tournoi avec une fiche de 1 victoire et 2 revers. Elle sera de retour sur le terrain jeudi à la compétition en double.

Iulian Ciobanu (BC4) a lui aussi subi la défaite à son troisième et dernier match de la ronde préliminaire face au Chinois Yuansen Zheng par la marque de 8-2.

Après une égalité en première manche, Ciobanu avait réussi à prendre les devants 2-1 à l’engagement suivant. Zheng, ancien champion du monde, a toutefois pris les choses en mains à la reprise en marquant trois gros points.

Le Chinois n’a plus jamais regardé derrière et il a même ajouté quatre points au quart ultime pour se sauver avec la victoire.

Cette défaite élimine Ciobanu d’accéder aux quarts de finale, même s’il avait été invaincu jusqu’à son affrontement avec Zheng.

« Pour Iulian, quelle belle compétition! Une première victoire face à un top 10 mondial en carrière. Un excellent match face à Zheng, le score ne reflète pas du tout la physionomie du match. Iulian a su mettre en place les stratégies de jeu que nous avons travaillé ensemble durant la pandémie. Je suis fier de lui, il a montré qu’il avait sa place parmi les meilleurs athlètes BC4 au monde », a remarqué Nicolai.

Ciobanu rejoindra Levine à la compétition par équipe en BC4 avec leur coéquipier Marco Dispaltro où ils feront face au Portugal.


À propos de Boccia Canada

Boccia Canada est le « maître d’œuvre » de l’Association canadienne de sports pour paralytiques cérébraux (ACSPC), l’organisme national de sport qui régit le boccia, un sport paralympique. Boccia Canada s’efforce d’offrir aux athlètes et aux individus, quels que soient leur âge et leur niveau d’aptitude, la chance de pratiquer un sport paralympique unique. En collaboration avec nos partenaires, L’ACSPC s’efforce de faire en sorte qu’un nombre de plus en plus élevé de Canadiennes et Canadiens ayant une paralysie cérébrale ou des limitations semblables pratiquent un sport ou une activité physique, tout en menant, développant et favorisant l’essor local du boccia dans le but former des champions du monde et paralympiques.


À propos du boccia

Le boccia est un sport paralympique de précision et de stratégie similaire au boulingrin ou au curling qui est pratiqué par des athlètes ayant une paralysie cérébrale, une dystrophie musculaire ou une déficience connexe. Il s’agit de l’un des deux seuls sports paralympiques n’ayant pas d’équivalent olympique. Les athlètes concourent dans l’une des quatre catégories existantes, en fonction de leur niveau et de leur déficience : BC1, BC2, BC3, BC4, BC5, et ouverte.


Personnes-ressources pour les médias

Holly Janna
Coordonnatrice des communications et de l’équipe nationale
Boccia Canada
hjanna@bocciacanada.ca | 514-944-5193